Ch0wW | Le Blog

VSCode, le nouveau scandale des Raspberry Pi

La fondation Raspberry Pi à rajouté discrètement une source non-désirable…

Je ne sais pas pour vous, mais depuis tout à l’heure, j’ai observé plusieurs lignes étranges lors de mon update hebdomadaire de mes serveurs headless tournant sur mes Raspberry Pi:

Tiens tiens, un dépôt Microsoft? Qu’est ce que cela fait ici, et surtout, qu’est ce qu’il fait la SANS MON ACCORD??

La fondation Raspberry Pi aurait apparemment mis à jour un paquet ajoutant en tout discrétion les dépôts de Microsoft, pour pouvoir installer VSCode, un IDE relativement populaire de Microsoft grâce à ses nombreux plugins communautaires augmentant le support de nombreuses langues telles que le Golang, Python, Rust, etc…

Et quelle est la raison principale? Car VSCode est l’IDE « recommandée » par la fondation Raspberry, pour les derniers modèles dit « Pico ». Un utilisateur sur Reddit montre ce dit changement.

Où est le problème?

Il y en a pas mal, mais selon moi, je rencontre 2 problèmes: le premier, c’est déjà de forcer l’ajout/la présence d’un dépôt externe CONTRE mon accord. Je n’ai rien demandé, et si j’ai fait mon OS à ma façon, ce n’est pas pour avoir des trucs en plus sans mon autorisation qui va foutre en l’air l’idéologie de mon Raspberry Pi. Et si je devais rajouter quelque chose la dessus, le fait de pinger les serveurs de Microsoft de la sorte, alors la, non merci.

De plus, Microsoft fait quelque chose qui me déplaît vraiment, qui est la télémétrie abusive et l’envie de violer constamment la vie privée des utilisateurs. Il n’y a qu’à voir à quel point la télémétrie est invasive dans Windows pour s’en rendre compte.

En parlant de Microsoft, le fait qu’ils se sont très fortement impliqués dans les FOSS est à la fois une bonne chose, mais en même temps une pomme empoisonnée en les forçant aux utilisateurs, en plus d’être hypocrite selon moi.

Mais pour moi, le vrai problème, c’est d’avoir un programme sous licence « non-free » d’un GAFA dans un système d’exploitation « dit » Open-Source… En fait, disons que nous retrouvons une fois de plus le « problème Firefox« , où la fondation obtient de fortes participations financières de GAFAs, en échange de plusieurs « services » inclus dans leur navigateur qui pourrissent le message initialement désiré… Ubuntu est aussi l’un des rares systèmes Open-Source qui ont suivi le même chemin avec Unity (et en toute franchise, c’est une véritable pourriture dans son utilisation au quotidien)… Et Raspberry Pi OS pourrait définitivement bien être le prochain sur la liste, déjà qu’ils font déjà le coup avec Broadcom ou Wolfram depuis le premier modèle… Il n’y a qu’à voir leur liste des sponsors supporters. 🙂

La réponse de la communauté

Bien sur, vous l’aurez compris, la communauté ne l’a pas pris à la légère: beaucoup se sont plaints de ce changement soudain sur les forums… Résultat, une majorité de ces topics se retrouvent bloqués sans raison avec un « Deal with it » ou un « We won’t change that » qui crispent les utilisateurs.

Autrement dit, ils n’acceptent pas les critiques –pourtant fondées– des utilisateurs, en espérant que leurs mécontentements retombent en même temps.

Les solutions

Supprimer le dépôt Microsoft

La solution la plus simple: ouvrir le fichier fraichement crée, et le désactiver d’emblée pour éviter d’être contacté tout le temps.

sudo nano/apt/sources.list.d/vscode.list

Vous commentez la ligne , et vous refaites un sudo apt update pour vérifier que ça a bien été pris en compte.

Pensez aussi à rendre vide la clé PGP des serveurs Microsoft:

sudo echo "" > /etc/apt/trusted.gpg.d/microsoft.gpg

Pensez aussi à bloquer l’écriture de ces fichiers au cas où:

sudo chattr +i /etc/apt/sources.list.d/vscode.list &&
sudo chattr +i /etc/apt/trusted.gpg.d/microsoft.gpg

Le vrai souci avec cette méthode, c’est qu’il faudra le faire à nouveau si la fondation refait encore un coup bas de la sorte. En attendant, vous êtes tranquille.

Installer VSCodium

VSCodium est la solution véritablement Open-Source de ce projet, sans télémétrie ni quoique ce soit venant de Microsoft, et sous licence MIT.

Accédez à la page du projet de VSCodium, récuperez le .deb en armhf (très important), et installez le en ligne de commande (exemple en dessous):

dpkg -i vscodium_version_armhf.deb

La différence majeure sera le non-support de plusieurs plugins à cause de fonctionnalités présentes dans VSCode qui ne s’y trouvent pas, suite à un conflit de licences. Tiens tiens, vous comprenez maintenant? 🙂

Installer un nouvel OS

Un peu « dur » comme choix, mais si la fondation Raspberry Pi ne change pas sa façon d’agir, quitte à changer directement d’OS pour un qui ne trahit pas ses utilisateurs :

  • Raspbian, qui est RpiOS avant que la fondation fasse son bordel dessus, et n’est pas impacté des soucis au dessus;
  • Raspi-Debian, qui est la distribution officielle de Debian portée pour Rpi, mais toujours expérimentale.
  • Archlinux, pour ceux qui veulent vraiment customiser leur distrib’. Pour ceux qui s’y connaissent vraiment.
  • Ubuntu Server, mais ce n’est vraiment pas mon kiff étant donné sa réputation d’OS client bloaty à cause d’Unity.

Prendre des alternatives au RPI

Autre alternative du dessus, quitte à ne plus donner de support à une compagnie qui ne respecte plus ses utilisateurs. Il en existe plein: de l’OrangePi au BananaPi en passant par ODroid ou le Pinebook. Cependant, vous devrez avoir quelques bases sur Linux par sécurité, car la communauté est moins nombreuse et donc sa gestion de paquets peut y être impactée.

Ne rien faire.

Tant mieux pour vous, si ca vous chante. Désactivez quand même la télémétrie si vous décidez de l’installer, ça vaudra mieux. Personne n’a confiance en la télémétrie d’un GAFA 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.