Ch0wW | Le Blog

Comment reconnaitre une contrefaçon d’un jeu Nintendo DS original?

Cet article vous explique rapidement les différences communes entre une cartouche officielle et une contrefaite.

Il y a quelques jours, j’ai commandé sur eBay une édition de Pokémon édition Platine en « complet ». Tout content, je récupère le colis le jour de la rédaction de cet article, et j’ouvre le tout. Sauf que, quelque chose me paraissait bizarre, avec un feeling que je ne reconnais pas en ouvrant un jeu DS… Et ce, que ça soit dans le visuel que dans le toucher.

En fait, ce n’est pas la première fois que j’ai eu affaire à une cartouche contrefaite sur NDS, donc je m’assure assez fortement désormais de voir les petits détails tout autour. En comparant mes jeux officiels, j’ai très vite compris que mes craintes étaient fondées… Mais pas seulement la cartouche; la boite et son manuel le sont aussi. Triple ouille.

De ce fait, pendant que je fais un litige afin de le renvoyer et me faire rembourser, j’en profite pour écrire un article pour déceler tous les petits détails qui vous permet de vérifier rapidement si une cartouche est légitime ou non.

Guide rapide:

1) On regarde déjà le recto de la cartouche!

Sans doute l’étape la plus importante pour vérifier votre bien. J’ai pris un exemple d’une autre cartouche officielle Pokémon. (j’aurais pu prendre autre chose, mais quelques détails n’apparaissent que dans cette série)

Au premier coup d’œil, les deux cartouches semblent être officielles, n’est-ce pas? OK, mais en observant bien certains détails, on s’aperçoit que l’une d’entre elles est bel et bien originale… L’autre n’est rien d’autre qu’une piteuse contrefaçon. Mais, comment j’en ai conclut ce résultat?

A) La cartouche contrefaite est parfaitement blanche, 12 ans après.

La Nintendo DS à 16 ans (à l’écriture de l’article). Avec l’age, la jaquette des cartouches jaunissent, tout comme les boites ou le reste, à cause des rayons ultraviolets. La cartouche contrefaite, elle, ne l’est pas, et même avec tout l’amour du monde, ce n’est pas possible qu’elle reste dans un état aussi brillant qu’Émail Diamant, et ce plus de 12 ans après.

B) La qualité d’impression du jeu

Il n’y a pas à dire, en zoomant sur les deux cartouches du jeu on remarque que la qualité du texte, du logo de la cartouche contrefaite est non seulement légèrement grossie, mais FLOUE. Ce n’est pas lié à mon appareil photo.

C’est principalement ce qui donne la puce à l’oreille sur la légitimité de la cartouche. Ça se voit en 5 secondes une fois la cartouche en main.

D’ailleurs, autre élément visible, la bordure entre l’artwork du jeu et le logo Nintendo DS est baveuse.

C) Le double « O » inférieur de Nintendo DS

Maintenant, passons aux petits détails. Une cartouche officielle n’a pas le contour du carré inférieur droit, mais légèrement penchée.

D) Le symbole « Registered » du logo Nintendo

Il n’y a pas photo, un jeu original se doit d’avoir le symbole Registered (®) de visible, en zoomant fermement sur la cartouche. La contrefaçon elle, met juste un point, qui est d’ailleurs très mal placé.

E) (Pour le cas d’un jeu Pokémon) « The Pokémon Company »

La encore, de loin, on ne fait pas gaffe au logo « The Pokémon Company » … De près, on se rend compte de la supercherie: la police de caractère n’est pas la même, et l’espacement entre les caractères est assez grande.

Autre petit point: l’accent du « é » qui est entièrement différent d’une cartouche officielle.

F) La profondeur du sens d’insertion de la cartouche

Ce détail est crucial: une cartouche officielle devrait ne pas avoir cette flèche d’insertion visible (elle doit être extrêmement fine). Une cartouche contrefaite est grossière, et se voit très bien lors qu’on prend une photo.

2) Le verso de la cartouche

Maintenant, on regarde son verso. Et une fois de plus, on observe des différences relativement notables. Laquelle est l’originale, à votre avis? 🙂

A) La profondeur de la cartouche

Comme pour la partie 1F du dessus, la cartouche originale (qui est à droite si vous ne l’aviez pas vu) a des bordures (et textes) quasiment invisibles à l’œil nu. La contrefaite elle, est vraiment visible (regardez juste l’ombre qui s’en dégage).

De plus, au toucher, vous remarquerez que la cartouche originale à un carré qui creuse vers l’intérieur. La contrefaite elle ressort de l’extérieur.

B) Le rond en haut à droite (Seulement pour les jeux Pokémon?)

Sur beaucoup de jeux NDS, ce rond n’existe tout simplement pas. Cependant, je suis confiant que seuls les jeux Pokémon possèdent bel et bien ce rond.

Encore une fois, elle devrait être extrêmement fine et non creuse.

C) « Nintendo » et la police de caractère


J’ai du photographier ma cartouche officielle sous un autre angle afin de mieux voir ce genre de détails. Déjà, comme observé, la police des 2 cartouches n’est absolument pas la même. Certains détails sautent même aux yeux:
  • Le point du « i » de Nintendo est ronde sur la contrefaite, et non carrée,
  • Le « e » et « d » de Nintendo est totalement différent d’un point de vue stylistique,
  • Le « o » de Nintendo est plus fin à l’intérieur, ce qui n’est pas le cas dans la contrefaite,
  • Le « -«  de NTR-005 est bien trop long,
  • le texte NTR-005 PAT. PEND. est trop long verticalement et n’est pas très prononcé,
  • Et encore une fois, le texte est trop visible comparé à une cartouche officielle.

D) Le numéro de Série

Je pense que ce n’est pas compliqué à vérifier: L’original à une sorte d’encre plus prononcée, les points sont très uniformes et une fois de plus, la police de caractère est différente.

D’ailleurs, une bonne partie des cartouches existantes ont ce numéro de série qui devient de plus en plus flou avec le temps (mais ne s’efface pas)… Je suppose ouvertement que tremper un coton de tige avec de l’alcool isopropylique ou de l’acétone (?) ferait disparaitre ce numéro de série, mais comme je vais renvoyer cette cartouche, vous devrez faire l’expérience par vous-même (Désolé! N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires cependant).

E) La carte et le texte derrière

Un autre détail qui est assez facilement visible: regardez juste en bas avec une source éclairée. Le PCB (la carte) se doit d’être couleur gris-vert, et non marron. C’est surement le signe le plus facile pour détecter une cartouche officielle d’une contrefaite.

De plus, regardez au dessus des contacts: la police est, encore une fois différente (vous n’avez qu’à vérifier la flèche pointant vers le bas… Elle ne devrait pas être isocèle mais équilatérale). Le texte est aussi légèrement plus épais.

3) Les côtés de la cartouche

Bon, on sait déjà que la cartouche est contrefaite juste avec la gravure et nous avons suffisamment de preuves pour le démontrer. Mais avons-nous encore des détails qui nous prouve qu’elle n’est toujours pas légitime?

A) Top! La partie supérieure de la cartouche

A gauche: cartouche contrefaite. A droite: cartouche officielle.

La partie supérieure de la cartouche est bien plus épaisse qu’une cartouche légitime. En frottant cette partie avec le doigt, la différence se sent beaucoup.

B) Le côté gauche

Petit détail, mais détail quand même: le petit trou en plein milieu n’est absolument pas droit sur la cartouche contrefaite (sur la gauche). La cartouche légitime (à droite) a aussi son trou légèrement plus grand.

4) La boite et sa jaquette

Le côté d'une boite contrefaite contre deux officielles.
Celle en haut est la version contrefaite. Les deux autres sont des boites officielles.

On passe aux choses sérieuses: la boite. Sans doute la partie la plus oubliée de ceux qui achètent un bien contrefait…

Heureusement, le diable est une fois de plus dans les détails.

A) Le Logo « Seal of Quality » de Nintendo

Un détail qui est facile à détecter et qui est aussi la première chose que les contrefaçons n’arriveront jamais à reproduire: avec un peu de lumière, le logo « Original Nintendo Seal of Quality » devrait briller.

Les contrefaçons ne brillent pas. D’ailleurs, détail amusant, ces impressions sont tellement de piètre qualité qu’en zoomant, on voit ce genre de détails:

Boite contrefaite

B) Le logo Nintendo DS à l’intérieur de la boite

Boite contrefaite
Boite officielle

Malheureusement, c’est un détail assez fin que mon appareil photo n’arrive pas à reproduire avec fidélité: il faudra me croire sur parole.

Le logo Nintendo DS n’est pas délimitée par une bordure sur une boite officielle.

C) L’entièreté du logo Nintendo DS sur le côté

Boite contrefaite
Boite originale

Tiens tiens… Voyez-vous les petites différences entre les deux? Si vous ne les voyez pas:

  • L’original a le logo Nintendo DS très légèrement flouté (la contrefaçon est vraiment nette),
  • Le « double O » de Nintendo est plus épais sur la contrefaçon,
  • Le trademark (™) n’est pas prononcé sur la contrefaçon,
  • L’ombre du logo « Nintendo DS » est entièrement mal réalisée (la encore, le diable est vraiment dans les détails…)

D) Le dessous de la boite

Les sortes de traits verticaux visibles en dessous ne sont pas placés à la même distance entre une contrefaite et une originale.

5) Le manuel

On passe au manuel. Généralement c’est la chose la plus réussie… Ou pas: jamais une copie ne peut rivaliser l’original!

A) Le logo Nintendo DS sur la page de couverture

On remarque ce genre de détails entre un manuel officiel et une contrefaçon:

  • Le logo Nintendo DS est plus prononcé sur la contrefaçon,
  • le trademark (™) est aussi plus prononcé sur la contrefaçon,
  • (et comme il s’agit d’un jeu WFC) la police de caractère du logo a été modifié (et les couleurs aussi)

B) (Pour les jeux CFW) Le logo « Nintendo Wi-Fi Connection » dans la page n°3

Bon bah la, on se le cache même plus, une fois de plus, la police du WFC est encore une fois générique pour éviter la violation de copyright…

Moralité: avant d’acheter…

1) Gaffe avec eBay

Vous ne verrez quasiment jamais des versions officielles à un prix correct. En effet, si vous voyez un jeu à un prix trop alléchant, vous êtes surs à 99% que l’objet que vous convoitez tant soit une contrefaçon!

2) JAMAIS (ou quasi jamais) EN LOOSE.

Si vous achetez un jeu First Party (= venant de Nintendo), évitez au possible d’acheter la cartouche seule. Vous ne savez pas son historique, vous ne savez rien de son jeu, et les simples images peuvent être difficile à vérifier. Si le vendeur est quelqu’un de véritable (un peu d’OSINT ne vous fera pas de mal), vous pouvez toujours tenter votre chance. Dans le cas contraire, n’essayez même pas…

De même, vérifiez toujours la description! Le vendeur peut avoir écrit qu’il s’agit d’une cartouche de reproduction, et non d’une officielle!

3) Toujours en complet, complet, MAIS VRAIMENT COMPLET!

Ce que j’observe très souvent chez les versions contrefaites, c’est le manque de ces petites choses:

  • Manque du manuel. (très courant tiens, on se demande pourquoi)
  • Manque de la carte VIP.
  • Manque du catalogue des jeux de l’époque.

Pour le monde merveilleux de Pokémon, acheter un jeu semi-complet n’est jamais un bon signe. Pour vous éviter ce souci, assurez-vous que TOUT soit vraiment présent, notamment pour un jeu First-Party (car c’est surtout ici que l’on trouve le plus de contrefaçons)!

Et vous? Comment vous décernez une cartouche officielle d’une cartouche contrefaite? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.