J’ai exorcisé une cartouche de Pokémon HS.

J’ai récupéré une cartouche de Pokémon Rouge qui réagit bizarrement… Voyons voir si je peux la remettre au gout du jour.

J’achète de temps en temps des cartouches de jeux pour non seulement agrandir ma collection, mais aussi pour les restaurer, même si je les ai en double.

J’ai récupéré un lot de cartouches qui me tentait (dont Advance Wars 2 que j’avais déjà), mais dans ce lot se trouvait, selon le vendeur, une cartouche de Pokémon Rouge HS.

Le souci? La cartouche n’avait aucun label. Aucun moyen de savoir quelle langue de Pokémon s’y trouvait, car le vendeur se trouve à l’étranger. Ca aurait pu être une version allemande, anglaise, espagnole, portugaise, ou, dans le meilleur des cas, français (comme le montrait certains jeux visibles dans le lot).

Donc je l’ai acheté. Et je l’ai reçu après une bonne petite semaine d’attente (je suis pas pressé hein, j’ai tellement de jeux à faire en plus…). Autant les jeux marchent tous très bien, mais ce Pokémon était… Très étrange. Je veux dire, le jeu se lançait. Il y avait une sauvegarde encore présente! Et surtout, le jeu est FRANCAIS!!!!!! Mais ça aurait été trop beau d’avoir un jeu fonctionnel, car le jeu est vu comme défectueux (faulty). Donc, où était le piège?

Tout d’abord, je lance le jeu, et je veux me lancer une Nouvelle partie. Et c’est la que le souci commence réellement. Le professeur Chen apparait…….. Et l’enfer commence.

Des sons bizarres. Des cris de Pokémons. Puis la musique de Cramois-île. Avant d’avoir du texte glitché. Et ceci continue en boucle, en boucle, en boucle, sans jamais s’arrêter.

Professeur Chen….? Tout va bien…..?

Raconté comme cela, on aurait dit un creepypasta raconté le jour du 1er Avril, mais non, c’était vraiment ce qui se passait dans la cartouche. Alors, je charge la sauvegarde à la place. Et la… tout semble être normal. Je suis dans la partie, je peux bouger. Bref, ce qui devrait se passer quand on charge une partie.

On est bien à l’est de Jadielle.

Sauf que tout n’est pas si rose (contrairement à ce que montre l’image au dessus 😁): lorsque j’ai accédé au menu des Pokémon, horreur… Une fois de plus, des cris de Pokémon en continu sur un fond blanc. Et la, j’ai flippé comme j’ai jamais flippé. J’ai éteint ma console sur le champ et j’ai pas osé tester le jeu plus longtemps de peur que ça déconne encore plus pour un rien, et surtout pour m’éviter de me faire des frayeurs inutiles.

Bon… Pour faire simple, on a affaire à une cartouche Pokémon cursed avec un souci plus grave que je ne le pensais. La situation est désespérante… Cependant, rien n’est perdu: on est quand même sur un bon départ.

Réparons donc la cartouche.

1) On dumpe tout par sécurité!!

Alors à l’aide de mon GBxCart (auquel j’en ai parlé dans mon article précédent), je récupère la sauvegarde de la cartouche, ainsi que la ROM. Cela me servira pour voir où est le problème plus rapidement.

Et la, premier souci constaté: le dump de la ROM n’est pas correct: selon leur base de données, le checksum de la cartouche est différente de la leur. Ouch. Cependant, la sauvegarde elle, est fonctionnelle. Je l’ai testé sur un émulateur (avec la ROM de mon Pokémon Rouge qui lui marche à 100%), et je n’ai rencontré aucun souci.

Exactement ce que je voyais sur la cartouche HS.

2) On ouvre la cartouche

Donc, quelque chose dans la cartouche semble être fautive. Ce qui signifie qu’on va la désassembler pour voir ce qu’il y a à l’intérieur. Une fois mon tournevis Gamebit 3.8mm en main, je retire la seule vis derrière la cartouche. Voyons désormais son intérieur…

Ouch, quelle horreur! On dirait que la cartouche à pas mal de corrosion, ce qui pourrait être la cause de tous ces bugs majeurs. Et surtout, la pile me parait très rouillée… Chance d’avoir donc fait un backup de sa sauvegarde. Il va falloir que je la nettoie d’urgence.

Pour cela, j’ai pris de l’alcool isopropylique à 99%, et avec une brosse à dents usagée, j’ai frotté, frotté, frotté. Ce qui fait que la cartouche était entièrement propre à l’intérieur. Cela dit, quelques couches de vernis des circuits sont partis, mais tant qu’on a pas la certitude que ça soit l’origine du problème, je n’y touche pas.

Une fois le jeu nettoyé, j’ai refait un dump de la cartouche histoire de voir s’il y avait d’éventuels changements. Verdict…

Même résultats que tout à l’heure, ce qui fait que le problème risque d’être plus grave qu’imaginé. On va devoir tester une manipulation avancée sur notre cartouche…

3) Le reflow

Un problème qui commence à être de plus en plus courant sur les cartouches se base sur les soudures…. On se rend compte qu’il y a de plus en plus de soudures froides, qui font que les contacts peuvent se perdre, donnant des comportements inattendus aux jeux.

Pour fixer ce problème, on va prendre un fer à souder avec une pointe plate et fine, et on va très doucement remettre un peu d’étain sur les pattes des puces. Bien sur, il est très conseillé de s’aider avec un peu de flux non-corrosif histoire d’éviter de faire des ponts, croyez-moi.

J’ai donc décidé de le faire avant tout sur la puce contenant la ROM (car c’est le plus important). Si le souci se matérialise encore, on serait face à quelque encore plus grave… Et puis, mon objectif actuel est de s’assurer que la ROM ait un checksum identique au programme.

Après soudures, le résultat est le suivant.

Désormais, faisons un nouveau dump de la cartouche.

Mission réussie!! Le dump est désormais vérifié! Ce qui veut dire que le souci du comportement creepy de la cartouche ne devrait plus exister. Et avec mon émulateur, j’ai lancé une nouvelle partie avec ce dump pour voir ce que cela fait…

Bonjour Sacha, je suis le professeur Chen!

YES, tout marche comme sur des roulettes! Pas de sons glitchés, pas de texte corrompu, Cependant, je voudrais me rajouter une étape supplémentaire avant la fin de notre restauration de cartouche.

4) Le bonus: une pile amovible

La pile était rouillée… Et une pile rouillée, c’est risquer que la batterie se vide sur le champ ou meure rapidement. Enfin, si ce n’était pas déjà le cas… La pile s’est déchargée subitement lorsque je l’ai nettoyée, passant de 1.94V à 0.0V… Bon, elle était bien sur le fil du rasoir.

Donc comme avec chaque cartouche que je restaure, je leur donne le traitement « pile + socket ». C’est pas difficile à faire, et avec des bonnes piles, le résultat risque de durer bien longtemps. 🙂

Le combo gagnant.

Voici le résultat final. Plus qu’à nettoyer une dernière fois le PCB avant remontage.

Étant donné qu’on a retiré la pile, la sauvegarde s’est retrouvée immédiatement effacée. Heureusement qu’on a fait un backup juste avant. Avec le GBxCart, j’ai pu ainsi restaurer la sauvegarde. En rallumant ma console, j’ai pu voir la sauvegarde apparaitre! Et une fois le jeu lancé, la première chose que j’ai fait est d’aller dans le menu Pokémon. La suite va vous surprendre:

J’ai pu voir les Pokémons. 🙂

Plus qu’à choper un label FR de remplacement, vernir les zones où la cartouche expose ses traces… Et cette cartouche aura enfin retrouvé une nouvelle vie! Peut-être la mettrai-je en vente ensuite, qui sait.

Ah, et pour le fun: j’ai gardé le bad dump de la cartouche… Qui sait, pour un creepypasta (un vrai!) pour un futur jour… ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.