J’ai installé un Raspberry Pi Pico dans mon Gamecube!

J’ai installé pour vous le dernier mod à la mode pour Gamecube permettant de lancer des applications non signées! J’ai nommé: Picoboot!

Je possède beaucoup de Gamecube chez moi. Entre mon original (une édition violette Day One), et les différents modèles que j’ai pu récupérer, autant dire que j’en ai un rayon. Et pour autant, j’en ai une qui est dédiée au hacking. Dans l’état actuel, elle a une puce XenoGC permettant de lire les backups sur mini-DVD, et à même ses ports manette éclairés avec des LED!

… OK, en vrai ça fait depuis 2017 que j’ai modifié un de mes Gamecube. J’ai été un débutant, j’ai pas été propre dans mon travail de soudures; je le reconnais, on fait tous des erreurs. MAIS mon installation marchait sans aucun problème, et mes backups fonctionnaient. D’ailleurs, pour que les mini-DVD marchaient le mieux, il fallait avoir des bons DVDs, notamment des Ritek (ceux utilisés pour les jeux officiels); si ce n’était pas ce type précis, « bon courage »… Et histoire de rigoler un peu plus, en fonction de l’âge du Gamecube, il fallait aussi recalibrer son potentiomètre, afin que les backups puissent être lus… Ce qui, en contrepartie, réduisait la durée de vie de sa lentille.

Mais depuis quelques semaines avant la rédaction de ce ticket, j’ai découvert un nouveau mod qui s’appelle le Picoboot. Grâce à un Raspberry Pi Pico, une sorte d’Arduino réalisée par la fondation Raspberry, nous pouvons bypass le lancement du bios officiel du Gamecube, et permettre de lancer un homebrew directement au lancement de la console, ou via un bouton que nous pouvons utiliser.

Mais quels seraient les bénéfices de hacker son Gamecube? En réalité, avant même de se poser la question, certains se diraient déjà « OK mais la Wii peut déjà faire tout ce pourrait être proposé ici et même un peu plus, ne coute pas grand chose en plus, alors pourquoi j’irai m’embêter à le faire? »… Et vous auriez en partie raison. La Wii peut déja lancer des backups Wii/NGC sur USB, permet d’avoir du multijoueurs en ligne avec l’adaptateur LAN officiel (ou un équivalent compatible)…

… Sauf que modder son Gamecube va pouvoir redonner vie à la console et lancer des backups sur MicroSD, même si son lecteur est HS. On pourra aussi lancer certains homebrews uniques au Gamecube, et surtout permet d’utiliser du hardware qui n’est pas compatible avec la Wii… Tels que le Gameboy Player.

Pre-requis

Afin de pouvoir réaliser le mod, il vous faudra le matériel suivant:

  • Fils AWG26 (pour le GND et le 3V3)
  • Fils AWG30 (pour les données)
  • Un Raspberry Pi Pico (W ou normal, évitez celui avec les headers)
  • Du Kapton Tape
  • Du scotch double face *
  • Un fer à souder (pointe fine au maximum pour éviter de mauvaises surprises)
  • De l’étain
  • Du flux (pour faciliter certaines soudures)
  • Un tournevis Gamebit
  • Un tournevis PH0
  • Un SD2SP2.
  • Une microSD (quelque soit sa taille, mais si vous voulez mettre des isos, prenez une taille importante)

Avant même de commencer à installer ce mod sur ma console, j’ai appris via les tickets d’incident que certaines consoles n’arrivaient plus à démarrer correctement (résultant par un écran noir) avec seulement du fil AWG30; la cause était dû au fait qu’il n’y avait pas assez de voltage qui circulait vers le Raspberry Pi Pico. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux utiliser un plus gros fil.

ASTUCE! Si vous n’avez pas de fil AWG26, vous pouvez en récupérer avec des câbles Ethernet cassés! C’est gratuit et vous faites du recyclage, si c’est pas beau ça?

* Si vous avez plutôt une imprimante 3D, et 2 visses M2x5mm, vous pouvez utiliser à la place un mount disponible sur Thingiverse! Ça serait mon choix préférentiel si je devais le refaire. Préférez le PETG au PLA, ca risque de chauffer un peu à l’intérieur…

Preparation du Raspberry Pi Pico

Configurer le Raspberry Pi Pico pour ce projet (et même en général) est très simple: vous n’avez qu’à glisser un fichier et c’est tout. C’est vraiment à la portée de tout le monde!

… D’accord, mais encore faut-il avoir les bons fichiers. Pour cela, téléchargez la dernière version du projet PicoBoot: ( https://github.com/webhdx/PicoBoot/releases ) . Le fichier que vous souhaitez obtenir s’appelle picoboot.uf2 . Par la même occasion je vous conseille de lire sa documentation, très intéressante sur comprendre comment le programme va fonctionner.

Une fois téléchargé, maintenez le bouton BOOTSEL avant de connecter le Raspberry Pi Pico à l’ordinateur, afin de permettre d’afficher le lecteur disque suivant:

Vous n’avez plus qu’à glisser le fichier picoboot.uf2 dedans, et c’est tout! L’appareil se déconnectera de lui-même, et vous n’aurez qu’à le déconnecter de l’ordinateur. Désormais, on va s’occuper de la partie la plus difficile: le démontage du Gamecube.

Démontage de la console

Démonter la console n’est pas difficile, il faut juste un minimum d’organisation. Tout d’abord, retirez les 4 visses Gamebit qui retiennent le capot du Gamecube.

Maintenant, retirez toutes les grosses visses. Il y en a 14 en tout! Il y a cependant un ordre, suivez les images.

Numéro d’étapeVisses a retirer
n°18
n°22
n°34

Ensuite, retirez ces 4 petites visses avec votre tournevis PH0 qui maintiennent ces sortes de cale-port manettes.

Désormais, retirez le bloc qui contient le lecteur miniDVD. 6 visses supplémentaires sont à retirer avec votre tournevis PH0, qui retiennent le heatsink de la console.

Désormais, il vous faudra retirer délicatement le heatsink. Pour cela, essayez de délicatement faire de rotations. Au bout d’un moment le heatsink va se désolidariser, et les pads devraient être intacts (ou très peu déchirés).

Vous pouvez vous aider d’un fer à air chaud ou d’un sèche-cheveux pour vous aider à ramollir légèrement le pad thermique.

N’oubliez pas de retirer le ruban qui relie la console aux ports manette, et vous n’avez plus qu’à récupérer la carte mère pour débuter les soudures!

Installation (et soudures) des fils

Afin de savoir OU souder, voici une image (prise du Github du projet Picoboot):

Prenez des longueurs fils relativement larges pour commencer, on coupera à la fin. Oubliez pas de faire un pont sur les 2 points GND!

Pour rappel, vous devez utiliser des fils plus gros pour le 3V3 et le GND. Mais pour simplifier, voici un tableau vous expliquant quel fil utiliser, et où ce fil ira.

Soudures (Raspberry Pi Pico)Fil utilisé
GNDAWG26
3V3AWG26
Pin 5 (GP5)AWG30
Pin 4 (GP4)AWG30
Pins 6 et 7 (GP6&7)AWG30

J’ai décidé de mettre du kapton tape et une gaine thermorétractable histoire d’éviter que les fils aillent n’importe où (ce qui donne d’ailleurs l’impression que le fil bleu que j’ai utilisé sous le kapton tape pour GND est invisible). Maintenant, vous avez qu’à souder les fils sur la zone où vous voulez mettre votre Raspberry Pi Pico. Raccourcissez-les au maximum afin d’éviter d’éventuelles interférences!

Pour ma part, je l’ai mis sur le côté avant le lecteur MiniDVD, soudures à l’arrière, connecteur microUSB vers l’extérieur:

Vérifiez une dernière fois avec le multimètre si aucun court circuit n’est présent et que tous les fils sont bien soudés dans les deux extrémités. Si c’est bien le cas, vous pouvez remonter la console!

Allumez la console, et si tout va bien, le Gamecube devrait toujours booter correctement.

Préparation de la carte SD

Après l’effort, le réconfort! On va télécharger Swiss, un couteau suisse (ça ne s’invente pas……) pour le Gamecube, qui fait beaucoup de fonctionnalités utiles.

Pour cela, téléchargez Swiss ( https://github.com/emukidid/swiss-gc/releases ), et plus précisément le fichier 7z (qui sera sous le nom de swiss_rXXX , XXX étant la révision de l’application)

Vous verrez beaucoup de dossiers, ne paniquez pas: mais nous allons juste nous concentrer sur le dossier DOL. Vous allez récupérer swiss_rXXXX.dol , et l’extraire à la racine de votre carte SD.

Une fois mise dans la racine de la carte SD, nous allons renommer ce fichier en b.dol . Pourquoi ce nom? Tout simplement car on va le lancer avec le bouton B lors du démarrage de la console. Cela vous permettra d’avoir le menu original, et d’avoir le menu modifié à tout moment!

Une fois fait, vous pouvez déconnecter votre carte SD, et la brancher dans votre adaptateur SD2SP2. Pour rappel, elle se branche comme ceci:

Le moment de vérité!

Ca y est! Plus qu’à faire un test de votre console… Gardez le bouton B de votre manette appuyé, et allumez la console.

Si tout est OK, vous devriez avoir le menu de Swiss apparaitre. Si oui, félicitations, le mod a fonctionné!

Ci dessous, une courte vidéo montrant son fonctionnement.

Quels seront vos utilisations de picoboot? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. En attendant, bon jeu!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.